Spotify : étude sur l’impact de l’audio dans la sphère publicitaire

Les publicités glissées entre deux morceaux ont-elles réellement un impact ?

À la maison, au bureau ou dans les transports, l’écoute musicale occupe une place prépondérante dans le quotidien de chacun et encore plus depuis la pandémie. Pour mieux comprendre cette tendance et son impact sur la publicité, la plateforme de streaming Spotify a mené une étude avec le cabinet Dentsu Labs.

La musique, partout, tout le temps

Musique, séries, jeux vidéo… le monde du divertissement en ligne à connu un boom sans précédent depuis la pandémie, permettant à nombre d’individus de s’évader et de s’occuper pendant leur temps libre. Par sa forte capacité à pouvoir être liée à une autre activité, le monde de l’audio a ainsi explosé. En 2020, le nombre total d’individus abonnés à une plateforme de streaming musical a augmenté de 25% dans le monde et le nombre d’auditeurs de podcasts, de 108%. Une aubaine pour le géant suédois Spotify qui avec 365 millions d’utilisateurs dans le monde a su tirer pleinement profit de cette période pour creuser l’écart avec son concurrent Apple Music et ses 60 millions d’abonnés (mais qui ne propose pas de formule gratuite).

Afin de mieux comprendre l’impact de la crise sanitaire sur les audiences de musique, cette dernière a lancé conjointement avec le cabinet Dentsu Data Labs une étude hybride mêlant étude conversationnelle, social listening, et quantitatif afin de mieux comprendre ce changement de consommation. On y apprend que les 2/3 de la génération Z disent désormais écouter plus de contenu musical qu’avant la crise. Un chiffre important quand on sait que la génération Z et les millénials représentent 70% de l’audience de Spotify. Que ce soit pour faire du sport, travailler ou faire le ménage, l’écoute de contenu musical a ainsi servi d’échappatoire pour 79% des 15-40 ans et d’un moyen de se détourner des écrans à une période où télétravail et cours en visioconférence étaient devenus la norme. Ces comportements se sont ainsi retrouvés à travers l’augmentation du nombre d’écoutes à des playlists telles que “motivation pour le sport” ou “ménage en musique”.

Lire la suite sur Siècle Digital

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.