Quand la réalité virtuelle permet de lutter contre l’anxiété

En combinant la réalité augmentée et la réalité virtuelle et les propriétés de l’Apple Watch, Healium permet de réduire l’anxiété chez les patients.

Les troubles anxieux gênent la vie de millions de personnes à travers le monde. Dans certains cas, ils peuvent avoir des conséquences encore plus graves voire funestes. La start-up américaine, StoryUp Studios, a eu l’idée d’utiliser la technologie pour lutter contre cette maladie psychique.

L’entreprise a créé Healium, un dispositif qui recourt à la réalité virtuelle (VR) et à la réalité augmentée (AR) pour traiter les patients. Une fois lancé, il vous permet de contrôler une série d’images qui apparaissent à l’écran.

La réalité virtuelle comme alternative aux anesthésies

« Si vous abaissez votre rythme cardiaque, vous obtenez une réponse environnementale. Donc, au lieu de simplement regarder ce média, vous le ressentez et vous avez un sentiment de contrôle sur votre environnement. Cela donne aux utilisateurs la sensation que leurs pensées ont le pouvoir de contrôler les choses non seulement dans le monde virtuel, mais aussi dans le monde réel. C’est une métaphore que vous contrôlez votre monde, pas seulement à l’intérieur de ces lunettes mais aussi dans le monde réel », précise à Venture Beat, Sarah Hill, la présidente de StoryUp Studios.

L’entreprise s’est tout d’abord concentré sur la réalité virtuelle avant de s’étendre sur la réalité augmentée. Elle l’a ensuite combinée avec une application Healium destinée à l’Apple Watch. L’idée est notamment de mieux contrôler sa respiration. Le système est aussi vendu comme une alternative douce à la prise de médicaments qui peut aussi être nécessaire selon les patients.

Lire la suite sur Presse Citron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *