Les espaces de travail à l’heure de l’intelligence artificielle

Désormais incontournable, l’IA devient la nouvelle norme des solutions vocales afin d’aider les entreprises à optimiser leur flux et à sécuriser les espaces de bureau. Avec la pandémie du Covid-19, de nombreuses entreprises ont évolué et les bureaux sont passés de lieux de travail classiques au flex office. 

L’ère de l’assistance vocale au bureau est en marche

Le flex office est une véritable révolution. Qui pensait il y a encore quelques mois, que les entreprises prendraient un tel virage ? Les réunions virtuelles sont aujourd’hui devenues la norme et la demande est  accrue pour les réglementer d’avantage ou les animer, notamment en plaçant un assistant de bureau via une assistance vocale basée sur de l’IA. Le rôle est avant tout de contrôler la fréquentation des petites et moyennes salles de réunions (huddle rooms) et de donner le feu vert aux collaborateurs pour s’y rendre.

Outre les salles de conférence, l’IA prend également de plus en plus de place dans l’IoT. En effet, avec la crise sanitaire actuelle, la limitation des contacts avec tout objet est de rigueur. Ainsi, l’IA permet  d’utiliser des objets connectésuniquement via une assistance vocale : contrôle de la température dans une salle, mise en place d’une réunion, etc. La technologie ira encore plus loin car elle va devenir sans contact et se fondre dans l’environnement de travail de chacun.

À ce stade, l’IA est encore vue comme de la science fiction. C’est vrai, mais seulement en partie. Les applications basées sur l’IA consistent avant tout à utiliser des données pour des tâches spécifiques, qu’il s’agisse du confort des collaborateurs ou de l’exécution de certaines tâches.

Lire la suite sur Journal du Net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.