L’assistant vocal Alexa se lance dans la santé connectée

Alexa se lance dans l’univers de la santé, et s’allie avec un réseau de pharmacies pour gérer vos ordonnances à distance, et vous rappeler de prendre vos traitements.

Dans le monde de la tech et des objets connectés, la santé est très stratégique. L’Apple Watch est le parfait exemple, alors que la stratégie de la marque à la pomme se penche de plus en plus sur le développement de nouvelles fonctionnalités censées améliorer votre hygiène de vie, voire vous prévenir en cas de problèmes de santé.

Chez les assistants vocaux, cette piste de développement pourrait également devenir un véritable argument marketing. Aujourd’hui, c’est Alexa, le programme vocal d’Amazon, qui vient d’annoncer un nouveau projet relatif à la santé. En s’alliant avec Omnicell, une société développant des solutions numériques à destination des pharmacies, Alexa pourra désormais avertir ses clients de prendre leurs médicaments, et contacter facilement leur pharmacie. Ce n’est pas la première fois qu’un projet lié au médical est annoncé par Amazon Alexa.

Renouveler ses traitements, et rappeler les prises de médicaments

Pour l’heure, les nouvelles fonctionnalités de santé qu’Alexa déploie ne seront disponibles qu’avec  « Giant Eagle Pharmacy », un réseau de pharmacies déployé dans les états de Virginie-Occidentale et de Pennsylvanie, aux États-Unis. Mais d’autres pharmacies « ouvriront leurs portes en 2020 », indiquaient nos confrères d’Engadget.

En substance, les premières fonctionnalités annoncées sont les suivantes : avec un assistant vocal fonctionnant sous Alexa, il sera possible de définir des rappels automatiques quant à la prise de vos médicaments, ainsi que de renouveler des ordonnances et des traitements directement depuis votre logement.

Ces fonctionnalités seront déjà suffisantes pour démarquer Alexa, et attirer une clientèle prenant régulièrement des médicaments.

L’assistant vocal Alexa veut que la santé devienne son prochain argument commercial © Amazon Alexa

Quid de la confidentialité ?

Lors de l’annonce de son partenariat avec Omnicell dans le développement de ces nouveaux outils, Alexa a souhaité rassurer, au sujet de la confidentialité. Il existera différents niveaux de protection de vos informations personnelles, qui seront déterminés par vous-même, entre ce qu’il peut être partagé ou non par Alexa, notamment au sujet des antécédents de médication.

En même temps, l’accès aux interactions avec l’établissement pharmaceutique sera protégé. Il faudra fournir les identifiants du compte Alexa, ainsi qu’un code personnel, afin d’accéder aux différentes données que vous aurez déclarées sur votre profil. D’ailleurs, une redirection se fera, et ce contact avec la pharmacie ne se fera pas directement sur la plateforme de l’application mobile.

Lire la suite sur Presse Citron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *