Google Maps dévoile de nouvelles fonctionnalités basées sur l’intelligence artificielle

Le service de cartographie pourra guider ses usagers à l’intérieur de bâtiments, afficher des itinéraires plus écologiques ou encore la qualité de l’air de certains endroits.

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs actifs dans le monde, Google Maps est sans conteste le service de cartographie le plus populaire. La firme de Mountain View vient d’annoncer qu’une centaine d’améliorations, basées sur l’intelligence artificielle, seront intégrées à Google Maps cette année.

Se repérer dans un bâtiment grâce à Live View

«Qui ne s’est jamais perdu à l’intérieur d’un bâtiment ?», questionne Dane Glasgow, vice-président chez Google. Avec la réalité augmentée de Live View, il sera désormais possible de se laisser guider simplement dans certains lieux. Cette nouvelle fonctionnalité repose sur la technologie de la localisation globale. Cette dernière combine trois techniques : le service de positionnement visuel (VPS), l’apprentissage automatique et Street View, qui permet de se déplacer virtuellement dans les rues. Dans les faits, la localisation globale va analyser des milliards d’images de Street View et comprendre ainsi l’orientation et le positionnement d’une personne dans un espace. Google est désormais capable de calculer l’altitude exacte d’un lieu et le placement des objets à l’intérieur d’un bâtiment.

Le but de Live View est ainsi d’orienter les utilisateurs de façon intuitive dans des stations de transports en commun, les centres commerciaux ou les aéroports. Concrètement, si vous avez un train à prendre, Live View pourra vous aider à localiser l’ascenseur le plus proche, votre porte d’embarquement, votre quai, les salles d’attente ou encore les distributeurs de billets. Il suffira de prendre son smartphone en main, de suivre les flèches et les indications de guidage, jusqu’à l’endroit souhaité. Selon Google, cette technologie permettra de «vous guider à bon port» et donc de «gagner un temps précieux». Actuellement, Live View est déjà disponible dans certains centres commerciaux aux États-Unis et devrait s’étendre dans les prochains mois à Tokyo et Zurich. «D’autres villes suivront», assure Google.

Lire la suite sur Le Figaro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.