Doritos devient « anti-pub » et supprime son logo

La tendance est au logo minimaliste, à l’épure, voire aux signatures sonores plus que visuelles, comme MasterCard nous l’a récemment montré afin d’anticiper la disparition future de son logo. Dans le même temps, saturés d’images, les consommateurs, notamment les plus jeunes d’entre eux, rejettent de plus en plus toute forme de publicité purement commerciale, que ce soit télévisuelle ou en ligne. À ce titre, l’adoption croissante des bloqueurs de publicité est un challenge pour les marques.

Pour atteindre la Gen Z, pour qui « l’expression de soi et l’authenticité sont beaucoup plus importantes », explique Rachel Ferdinando, vice-présidente marketing chez Doritos / Frito-Lay (groupe PepsiCo) a franchi une étape supplémentaire en se délaissant de son logo et de son nom dans sa dernière campagne « Another Level » pensée par l’agence Goodby Silverstein & Partners et présentée en avant-première lors des derniers MTV Video Music Awards. « Nous souhaitons presque rejeter la publicité traditionnelle », a-t-elle déclaré au Wall Street Journal.

Lire la suite sur Laréclame.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *