Au CEA-Leti, l’intelligence artificielle s’inspire des insectes

Doués pour prendre des décisions rapides avec des informations peu fiables et en consommant peu d’énergie, les insectes inspirent le CEA-Leti dans la conception de puces dédiées à l’intelligence artificielle. Lancé par un financement du Conseil européen de la recherche (ERC) de 3 millions d’euros fin mars, un projet vise à reproduire, en utilisant des technologies de réseaux de neurones, le mécanisme biologique de prise de décision de certains insectes.

D’une durée de cinq ans, il devrait aboutir à la création de puces de silicium capables d’analyser efficacement les données issues de différents capteurs. Les chercheurs trouvent notamment leur inspiration chez le criquet, dont un cerveau auxiliaire situé proche de la queue – sensible aux flux d’air – peut décider d’une fuite en cas de danger imminent.

Lire la suite sur L’Usine Nouvelle :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.