+30% D’ATTENTION SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX DEPUIS LE DÉBUT DE LA CRISE SANITAIRE

La pandémie a-t-elle profité aux réseaux sociaux ? C’est la question qu’étudie l’institut d’études internationales YouGov au travers d’une nouvelle étude, menée entre décembre 2020 et janvier 2021 dans 17 pays. L’idée étant de tenter de comprendre comment l’utilisation et l’engagement envers les réseaux sociaux ont radicalement évolué à ” l’ère du Covid-19″. 

La pandémie les a rendus encore plus accrocs au digital. Ou presque. Dans cette étude, YouGov indique que depuis l’explosion de la crise sanitaire, 30% des consommateurs dans le monde ont prêté plus d’attention aux publicités sur les réseaux sociaux , ou davantage interagi avec elles, au cours de cette période.

En effet, les mois de confinement et les restrictions liés à la crise sanitaire, ont contraint les populations à passer plus de temps à domicile, leur donnant l’occasion d’être plus connectés et en possession d’appareils numériques (à défaut de pouvoir se concentrer sur d’autres activités comme aller au cinéma et donc, de streamer ). Raison pour laquelle l’institut aura constaté un engagement accru vis-à-vis des publicités sur ces canaux.  

La pandémie aura également bénéficié à de nombreuses plateformes sociales et applications, telles que Facebook, Instagram, YouTube et TikTok, quelque soient les pays sondés, recrutant alors (tous supports confondus), plus d’internautes qu’avant l’éclatement de la crise. En Inde (56%), en Indonésie (54%), en Chine (52%) et aux Emirats Arabes Unis (51%), par exemple. Et selon les résultats obtenus via diverses études Custom lancées dans 17 pays, plus de la moitié des habitants affirment accorder plus d’intérêt aux publicités sur les réseaux sociaux, ou interagir davantage avec celles-ci depuis le début de la pandémie. Toutefois, l’impact du virus est nettement moins visible en Europe avec des taux d’interaction plus faibles : 9% au Danemark, 14% en France et 16% en Allemagne.

Lire la suite sur CB News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *